1. Being interpreted – tips (english)  

2. Etre interprété – quelques conseils (français)

1. English: Being interpreted – tips

Try to check the interpreter really understands the language you speak, especially if you speak different regional versions of the same language. (Usually a brief chat to introduce yourself to each other at the start of a hearing is all it takes. You should at the start of the hearing be asked by the official doing the hearing if you and the interpreter can understand each other well, and it is OK to say there is a language problem if there is one! You have the right to ask for a different interpreter if there are language problems with the first interpreter provided.)

(If you can manage, try to speak slowly – but I know this is nearly impossible for lots of people, including me! The interpreter should be able to translate properly anyway, but if you see he or she seems to not be managing or not saying everything you say, sometimes it helps to slow down!)

Remember to make breaks in what you say so the interpreter can translate what you say well and in full. You can also say – “I make a break now in what I say so you can translate, and then I continue”.

It’s important that you have a chance to continue to answer the question in full, so do continue to answer the question if you have more to say after you make a break for the translation

If the person doing the hearing asks you a different question after you make a break for the translation, it is OK to say you just made a break for the translation and still have more to say to answer the last question.

The person who does the hearing may repeat what you have said (as a summary) for the official record, and your interpreter should translate this for you into your language, so that you know what is recorded is the same as what you said.

After you listen to this summary of what you said, it is OK to ask for anything you think is important to be added, or to explain again anything that was not clear.

All this can be hard work, and it is also OK to ask for a short break, and maybe for a glass of water, if you need it – especially if the hearing is long, or you are finding it hard to concentrate on listening again to check the summary of what you said.
top

2. Français: Etre interprété – quelques conseils

Essayez de vous assurer que l´interprète comprend vraiment la langue que vous parlez, particulièrement s´il existe plusieurs versions régionales de la même langue et que vous n´utilisez pas la même. (En principe, une petite conversation pour vous présenter mutuellement avant le début de l´audience devrait suffire. Au début de l´audience, la personne responsable de l´audience devrait vous demander si l´interprète et vous-même vous comprenez bien. Vous pouvez parfaitement signaler qu´il y a un problème de langue si c´est le cas ! On a aussi le droit d’avoir un autre interprète s’il y a des problèmes de comprehension.)

(Si possible, essayez de parler lentement –même si je sais que c´est pratiquement impossible pour beaucoup, y compris pour moi ! L´interprète devrait pouvoir traduite correctement de toute façon, mais si vous voyez qu´il/elle semble avoir du mal à y arriver ou semble ne pas traduire tout ce que vous dites, il peut parfois être utile de ralentir un peu !)

Quand vous parlez, pensez à faire des pauses pour permettre à l´interprète de bien traduire et de traduire tout ce que vous dites. Vous pouvez aussi dire : « je fais maintenant une pause pour que vous puissiez traduire et je continuerai après ».

Il est important que vous puissiez continuer pour être sûr de répondre entièrement à la question. Donc n´hésitez pas à continuer votre réponse à la question si vous avez encore quelque chose à dire après avoir fait une pause pour la traduction.

Si la personne responsable de l´audience vous pose une autre question après la pause que vous avez faite pour la traduction, vous pouvez parfaitement dire que vous n´avez fait une pause que pour la traduction et que vous n´aviez pas fini de répondre à la question précédente.

Il est possible que le responsable de l´audience répète ce que vous avez dit (en résumant) pour le procès-verbal officiel. Votre interprète devrait vous traduire ce résumé dans votre langue pour que vous soyez sûr qu´il correspond bien à ce que vous avez dit.

Après avoir entendu ce résumé, vous pouvez parfaitement demander qu´on y ajoute quelque chose qui vous paraît important ou expliquer à nouveau quelque chose qui ne vous paraît pas clair

Tout ceci peut être fatigant et vous pouvez parfaitement demander une brève pause, et peut-être un verre d´eau, si vous en avez besoin –particulièrement lorsque l´audience dure longtemps ou si vous avez du mal à vous concentrer pour écouter de nouveau et vérifier l´exactitude du résumé de ce que vous avez dit.

top